Filtrer par

Chasse

Nous disposons d’une gamme variée d’armes à feu spécialisée pour la chasse. En effet, nous détenons de nombreux fusils et carabines adéquate pour cette activité. Cette activité se définit comme la traque des animaux dans l’objectif de les abattre. Ainsi, selon J. Perrève, ancien procureur royal et juge, la chasse est un « titre d'occupation, un moyen originaire, primaire d'acquérir la propriété ». Elle est également définie comme étant «  l'action de rechercher » les animaux «  de les poursuivre, de s'en emparer par force, par ruse ou adresse, soit au moyen d'engins, soit à l'aide d'animaux domptés pour l'usage domestique ou dressés à cette fin ». D’ailleurs, on appelle cynégétique l’art de la chasse.

Il y a 50 produits.

Affichage 1-50 de 85 article(s)

Cette activité a été très largement prisée par nos ancêtres. Effectivement, il fut un temps où la chasse était l’activité principale de l’Homme puisqu’elle permettait la survie de l’espèce. Elle permettait de se nourrir mais aussi de se couvrir de peau ou de fourrure. Depuis le Moyen-Age jusqu’à nos jours, la chasse est moins pratiquée puisqu’elle n’est plus qu’un divertissement. Cependant, elle s’est largement démocratisée après la Révolution car au Moyen-Age cette activité était réservée à la noblesse et aux notables autrement dit celle-ci était prohibée à 97% de la population. Autrefois, la chasse revêtait donc l’aspect d’une consommation ostentatoire en étant révélatrice du rang auquel on appartenait.

La pratique de la chasse à elle aussi beaucoup évoluée. Effectivement, aujourd’hui les chasseurs disposent d’un grand nombre d’armes à feu adaptées à cette activité. Les fusils et/ou de carabines adaptées se déclinent en de multiples variantes (voir les fusils et carabines de la rubrique chasse). Autrefois, les chasseurs ne possédaient que de très peu d’outils voire ils ne disposaient que de leurs membres, ce qui rendait la chasse difficile. De ce fait, nos ancêtres se dirigeaient principalement sur les animaux morts naturellement ou sur ceux qui avaient été blessés.