Accueil

Accueil

Nous sommes nombreux à avoir appris à tirer grâce aux armes à air comprimé. Enfants, nous avons pu ainsi acquérir les sensations propres à la manipulation d’une arme, au recul et aussi la satisfaction d’entendre un « Plink ! » lorsque nous touchions notre cible.

Utiliser une carabine à air comprimé

Utiliser l’air comprimé comme outil d’initiation et d’entrainement est de notre point de vu la meilleure école de tir. Apprendre à appréhender une arme, à la respecter, à l’entretenir et à maîtriser les règles de sécurité, tout ceci peut être acquis grâce à l’air comprimé.

A partir de quel âge peut-on initier un enfant au tir à air comprimé ?

En fait, tout va dépendre de la maturité de l’enfant et il est difficile de placer un âge sur celle-ci car elle varie en fonction des enfants. Mais en général on estime qu’à partir de 10 ans un enfant peut être initié au tir à air comprimé, la Fédération Française de Tir propose des initiations dès 9 ans.

Il y a toutefois une règle d’or :

« TOUTE ACTIVITE DE TIR DOIT ETRE REALISEE SOUS LA SURVEILLANCE REELLE D’UN ADULTE ».

Par surveillance réelle on entend que l’adulte donne toute son attention à l’enfant et pratique l’activité avec lui. Si l’adulte doit s’absenter, l’activité cesse.

Les armes à air comprimé restent des armes et même si elles permettent de pratiquer le tir dans un cadre sécurisant, elles peuvent provoquer des blessures irréversibles. Ce ne sont pas des jouets !

De plus, il serait irresponsable d’assimiler « activité de tir/armes » à « temps de jeu /jouets ». Une arme se respecte, ce qui signifie qu’on ne joue pas avec une arme. Pour cela, il existe des jouets…

Les premiers pas

Avant de débuter toute activité de tir, il est nécessaire de présenter et d’expliquer chaques éléments et chaques fonctions de l’arme. Pour les jeunes, la carabine à air comprimé est un excellent point de départ, le pistolet s’adresse plutôt à des tireurs déjà « confirmés ». En effet, la prise en main est facilité et les erreurs de manipulation sont moins fréquentes avec une arme longue.

Techniquement, il est également plus facile d’obtenir rapidement de bons résultats avec une carabine qu’avec une arme de poing.

Commencez les séances par une phase d’apprentissage (ou de révision) des fondamentaux (chargement, utilisation des organes de visée et règles de sécurité) avant de songer à appuyer sur la queue de détente.

La première chose que doit apprendre le tireur débutant est de pratiquer son activité de façon sécurisée :

  • Je protège mes yeux avec des lunettes adaptées.
  • Je ne dirige jamais mon arme en direction de quelqu’un. (L’arme n’est pas un jouet)
  • Je place mon doigt sur la queue de détente au dernier instant, qu’une fois que je suis sur de ma visée.
  • J’apprend à sécuriser mon arme, notamment pour me déplacer : Arme non chargée, le doigt éloigné de la queue de détente et le canon de mon arme pointé vers le sol.
  • Je m’assure que mes tirs sont bien des « tirs fichants » c’est à dire que mon projectile doit cesser sa course une fois ma cible atteinte ou ratée (tas de sable, levée de terre, mur en pierre…)

Il est impératif que tout tireur débutant comprenne qu’en cas d’incident (et malheureusement cela peut arriver lorsque l’on tir), seul le respect de ses règles permet d’éviter un drame.

Maintenant que la question de la sécurité a été abordée, focalisons sur le plaisir du tir…

En fait le tir à air comprimé, c’est aussi et surtout beaucoup de plaisir !

Prévoyez au début une distance raisonnable (à peu près 10 mètres) afin que le débutant obtienne quelques résultats rapidement et ne se décourage pas. Par la suite, augmentez la distance et apprennez lui quelques astuces comme le contrôle de la respiration ou la sensation de la « course réalisée par la queue de détente » et l’appréhension du « point de résistance »… etc

N’oubliez pas l’entretien !

Apprendre à entretenir son arme fait partie de l’activité de tir, cela permet de bien connaître son fonctionnement, d’assurer une longévité importante à son arme et cela contribue au « respect » que l’on doit avoir lorsqu’on en manipule une.

De bons réflexes acquis dès le début sont les meilleurs garants pour l’avenir !

Pour toutes questions supplémentaires n’hésitez pas à nous contacter sur le site de l’Armurerie Nîmoise.